• Toulouse

EDITO

Nous continuons la présentation des membres du Conseil d’administration qui œuvrent en coulisse de l’Alliance Française… Aujourd’hui, c’est Anne-Claire GAUDRU qui est cheffe de projet Europe et international pour Toulouse Métropole. Membre depuis 2020, elle offre ses connaissances en marketing territorial en participant aux commissions bénévoles de notre Alliance en s’engageant sur des actions de valorisation !
Ayant fait tous mes stages à l’étranger, j’ai rencontré les Alliances Françaises dans leur mission d’enseignement du français et d’animateur culturel.  Dans ma vie professionnelle, j’ai découvert leur rôle de porteurs de projet et de partenaires institutionnels dynamiques favorisant les relations internationales. La déclinaison sur le territoire français m’était connue via mes camarades de promotion étrangers très nombreux dans mes études sur le développement international.  A Toulouse, mon implication locale pour le rayonnement et l’attractivité  du territoire m’ont amenée à m’intéresser aux enjeux de l’Alliance Française de Toulouse. Spécialisée en développement touristique, je sais la valeur de la culture, de l’imaginaire  et des petites spécificités d’un territoire qui le rendent attractif, unique et participent de la fierté des acteurs qui y évoluent. Cette relation locale-internationale qui caractérise l’AFT est un atout pour Toulouse, terre occitane riche d’influences culturelles du sud de l’Europe. Ayant vécu à l’étranger, et fervente défenseuse de la diversité culturelle et de l’ouverture internationale des jeunes, j’aime l’idée d’un lieu de partage grâce à la langue. Des interrelations multiculturelles se créent et deviennent sources d’enrichissement, de connaissances, d’ouverture et de paix. L’AFT me semble jouer un rôle nécessaire pour l’intégration du plus grand nombre à Toulouse, et dans le pays, et est un rouage pour une mondialisation plus humaine, qui  rapproche les cultures sans les diviser, sans les uniformiser.  Depuis novembre 2011, l’UNESCO s’est dotée d’une déclaration universelle sur la diversité culturelle, c’est pour moi un enjeu fondamental pour la créativité, la culture matérielle et immatérielle. Par ailleurs, mon expérience et je l’ai constaté dans mon activité professionnelle en matière de relations internationales, la mobilité des jeunes est un outil indispensable à leur apprentissage personnel, professionnel et citoyen. A ce titre,  l’AFT joue un rôle dans cette nécessité de construire un monde plus apaisé par la connaissance d’une autre culture, d’une autre langue et d’autres manières de vivre. J’aimerais que l’AFT puisse contribuer de manière moins confidentielle à la dimension internationale du territoire,  participer à assumer la confluence des cultures sur le territoire et la faire évoluer.

Anne-Claire GAUDRU