En avant la cuisine !!

Ratatouille1Mon expérience gastronomique est assez limitée. Je peux réaliser les formules basiques dans la cuisine, mais dernièrement, j’ai voulu mieux comprendre l’univers magnifique des aliments, grâce auxquels je peux mieux soigner ma santé et mon portefeuille.

Je viens de Medellin, en Colombie, où j’ai toujours eu ma nourriture sans préoccupation. Quand j’arrivais chez moi, je trouvais un bon plat de haricots rouges (préparés à la manière « paisa ») avec de la salade et du jus de fruits. Ah ! Et un morceau de viande de porc.  Mais ici, je dois regarder attentivement l’aspect de graines et légumes variés que je n’avais jamais vus auparavant.

Lentement, je commence à me familiariser avec cette nouvelle nourriture et tout va mieux si quelqu’un te jette une main*. Heureusement, j’ai rencontré des amis français qui ont rendu plus faciles ma vie culinaire et mon séjour.

Par exemple, dimanche dernier, ils m’ont montré la ratatouille : c’est magnifique parce que les ingrédients sont nourrissants, le goût délicieux et sa préparation facile et agréable, surtout quand il y a une bonne conversation avec des amis qui aiment bien les plaisirs de la cuisine. Donner des plaisirs majeurs à nos sens, rechercher une vie épicurienne : je crois que la cuisine est un bon lieu pour commencer.

De ratatouille, je connaissais seulement le film d’animation (mon préféré) et quand mes amis ont prononcé ce mot, j’ai accepté immédiatement. Ce que je ne savais pas, c’est que c’est un plat de Nice, qui ne se sert que dans un petit plat ou dans une tasse, et qu’il est meilleur quand on l’a laissé reposer pendant une journée.

La ratatouille est mon premier pas dans ma connaissance de la cuisine française,  au-delà des crêpes !

Texte légèrement corrigé par un professeur.

* le professeur a trouvé l’expression amusante et n’a pas souhaité la corriger. Il faut naturellement comprendre : si quelqu’un te donne un coup de main.

 Omar, Colombie