• pont à Toulouse

EDITO

Chers lecteurs,

 

Chaque mois, nous vous présentons un membre du conseil d’administration. Voici Monsieur Jean PIERRE, membre du CA depuis quelques années. Il a été conseiller de chambre régionale des comptes et Secrétaire général d’académie. Maintenant, il est retraité.

Je ne connaissais pas l’Alliance Française, si ce n’est de nom, ne sachant
pas ce qu’elle recouvrait précisément et quel était son but.
Pour m’éclairer, j’ai bénéficié d’une bonne étoile en la personne de Serge
Lemaire (le vice-président de l’AF de Toulouse) qui m’en a parlé deux ou trois fois de façon informelle, de l’objet
de l’association et de son fonctionnement avant que je ne consulte internet
pour compléter mon information.
J’ai été frappé par la place du réseau des Alliances Françaises à travers le
monde. Le poids de leurs actions et de leur influence depuis plusieurs dizaines
d’années m’est apparu très important.
Pour ce qui me concerne, l’AF c’est avant tout des valeurs de partage, de
transmission, d’échange ainsi que du développement de la langue et de la
culture française. Accueillir et former des jeunes de tous les pays c’est aussi
contribuer à créer des citoyens du monde. Il est facile d’adhérer à des valeurs
de cette nature et d’une certaine manière d’être fier de contribuer même de façon
modeste à cette entreprise.
Je suis arrivé au moment où l’AFT quittait la place du Capitole pour rejoindre la
très belle Maison des Associations. La découverte des équipes pédagogique et
administrative m’a permis de réaliser de bien belles rencontres tout comme au sein
du conseil d’administration. Parfaitement dirigée par Nathalie et maintenant par
Jacques, il faut affirmer haut et fort, en ces temps difficiles, que l’Alliance Française
de Toulouse a un bel avenir devant elle et l’accompagner dans ses missions est déjà
en soi très motivant et passionnant.

Jean PIERRE, membre du conseil d’administration de l’AF Toulouse