• pont à Toulouse

EDITO

Chers amis,

A l’occasion de la 17e édition du Festival Mai Photographique, l’Alliance Française de Toulouse accueille dans ses murs les photographies de Nina Adler, photographe danoise installée dans le Lot.

La photographie à Toulouse est une longue histoire qui se confond avec la politique culturelle de la ville depuis les années 1970. En effet, en 1974, sous l’impulsion de Jean Dieuzaide et de Monsieur le Maire de l’époque, Pierre Baudis, est créée dans notre ville la première galerie permanente de photographies en France, la Galerie Municipale du Château d’eau.  Cette galerie tire son nom du bâtiment qui l’abrite : un château d’eau construit en 1822, en bord de Garonne, pour alimenter les fontaines de la ville. Son architecture remarquable en fait un patrimoine inscrit aux Monuments Historiques. Les murs de briques qui ont donné le surnom de Ville rose à Toulouse, mettent particulièrement en valeur les photographies.

L’Alliance Française se fait donc tout naturellement le relais et expose depuis maintenant de nombreuses années des photographies sur des thématiques variées créées par des artistes locaux et internationaux. Ainsi, en septembre, à l’occasion de la Saison photo Mairie de Toulouse, vous pourrez venir admirer l’exposition IWPA (International Women Photographers Association) association qui promeut les femmes photographes du monde entier. Depuis de nombreuses années, le réseau des Alliances Françaises propose les murs de ses associations pour promouvoir les expositions IWPA afin de faire profiter au plus grand nombre d’entre nous ces photographies originales. En plus de la France et de Toulouse en particulier, l’édition 2018 se promènera de Dubaï au Liban, au Bangladesh, en Inde, au Maroc et au Japon. Nous vous attendons nombreux !!

 

Nathalie Spanghero-Gaillard – Présidente de l’Alliance Française de Toulouse