NIEL demain, l’Alliance Française de Toulouse

Alliance-Francaise-Toulouse

Serge Lemaire, Vice-président de l’Alliance française de Toulouse – Certifié en Histoire – Ancien proviseur du Lycée Berthelot – Président du Centre de formation du Stade Toulousain – Écrivain – Membre de l’Académie du Languedoc, termine sa trilogie sur le quartier abritant la caserne Niel, où seront bientôt hébergés les nouveaux locaux de l’Alliance Française…

Le jour approche, en effet, où l’Alliance Française de Toulouse va prendre possession de ses nouveaux locaux.

Depuis de nombreuses années, déjà, l’AF était condamnée à quitter sa prestigieuse adresse de la Place du Capitole. Avec la Ville et sa municipalité, elle cherchait une solution à son problème de survie. Ce n’était pas si facile… Il a fallu le temps de plusieurs mandats municipaux !

Aujourd’hui, la proposition de la municipalité toulousaine a rejoint l’intérêt vital de l’AF, dans un accord équitable et profitable aux deux parties.

Notre Alliance Française de Toulouse va donc s’installer dans des locaux qu’elle aménage à côté de la Maison des associations, place Guy Hersant.

C’est, pour elle, l’occasion d’y réaliser un projet ambitieux et moderne, au service de la Langue, de la Culture et de la Civilisation françaises.

L’Alliance Française de Toulouse

En 2016, l’AF a accueilli à Toulouse, 1401 étudiants en provenance de 99 pays.

Ces jeunes gens, ces jeunes femmes, ces hommes, ces femmes relevaient de motivations diverses. L’AF, en effet, vit avec son époque ; elle résonne des bons comme des mauvais côtés. Certains étudiants y recherchent des traces de la culture française, d’autres y joignent la nécessité d’un bagage qui permet un emploi, donc de vivre, d’autres encore un geste de survie grâce au sésame que peut leur donner l’usage de notre langue et la possibilité de séjourner dans un pays où Liberté n’est pas un vain mot.

Ainsi, l’AF est centre d’examen pour le DELF (Diplôme d’Études en Langue Française), dont les titulaires du B2 peuvent prétendre à poursuivre des études à l’Université.

En 2016, elle a permis à 215 étudiants de se présenter au DELF. 171 ont obtenu des diplômes de niveau A1 à B2, soit 79,53% de succès, qui prouvent, à la fois, la motivation des candidats et aussi la difficulté de ces épreuves.

Mais l’AF est également habilitée, dans le cadre des nouvelles lois sociales, à proposer les « tests de capacité en langue française » aux étrangers, désireux de demander un asile sur notre sol et qui ne possèdent pas de diplôme français. La quête est forte ; en 2016, ce sont 240 personnes qui ont passé ces tests dans nos murs.

Les atouts du nouveau site

L’Alliance Française n’ouvrira donc plus ses fenêtres sur une fort jolie place grouillante de monde et par conséquent quelque peu bruyante, mais sur un parc à la sérénité toute bucolique !

Ses locaux mis à neuf, vont lui permettre de proposer à ses étudiants, le cadre d’une pédagogie participative et dynamique disposant de toutes les innovations récentes liées aux  technologies modernes.

Son environnement va permettre à ses étudiants de s’ouvrir davantage à la Culture de notre ville et de notre région tandis qu’il va également faciliter les apports interculturels, et le développement d’ateliers de spécialisations.

Le temps, les modes de vie vont prendre une autre dimension, mais ce sont aux étudiants eux-mêmes de goûter aux plaisirs de la découverte.

Les personnels de l’AF de Toulouse, les dirigeants (13 membres composent le Conseil d’administration et deux cadres employées dirigent au quotidien la vie de l’école), les enseignants (11 titulaires et entre 2 et 5 contractuels), les personnels administratifs (trois secrétaires, une comptable, une chargée de communication et marketing de cours, une chargée d’animation et culture), la personne qui s’occupe de l’entretien des locaux et les nombreux bénévoles sont prêts à relever des défis, à entreprendre, à créer des rapports nouveaux, à défricher des terres vierges…

 

Mais tout cela ! C’est pour janvier 2018 !…

Serge Lemaire – vice-président Alliance Française Toulouse
Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire