Que sont-ils devenus ?… Ricky

Chaque mois, nous vous donnons des nouvelles d’un ancien étudiant. Ricky, originaire du Brésil, a étudié le français dans notre école en cours intensif il y a 3 ans. Aujourd’hui, il s’est installé à Toulouse, a obtenu son Master 2 de l’ESAV. Le tournage de son prochain long-métrage « 7 minutes », devrait débuter fin 2017, à Toulouse.

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Ricky Mastro et je suis né à São Paulo au Brésil

Pourquoi êtes-vous venu en France ?

Je suis allé voir une cartomancienne et elle m’a dit que je trouverais l’amour de ma vie ici en France. Comme j’ai toujours été amoureux de la France et de ses valeurs, comme la république, la laïcité et la liberté, je n’ai pas hésité à voyager. Après plusieurs visites en France, j’ai décidé d’y vivre !

Racontez en quelques lignes votre premier contact avec la France

Depuis 2010, je participe chaque année au Festival de Cannes. Mon premier contact, à Toulouse, était avec la famille Thomas (Agnès et Pascal qui sont super) et Astrid (mon soleil, ma sœur).

Quel est le premier mot que vous avez appris ? Quelles expressions vous ont amusé ?

Les mots que j’ai vite mémorisés sont : draguer, bisou…

J’ai adoré l’expression : «  quelle galère ! » apprise dans un des manuels de classe.

Avez-vous vous une anecdote amusante à partager ?

A l’Alliance française Toulouse, j’ai rencontré plein d’amis internationaux et j’ai toujours bien rigolé avec les professeurs Katherine et Sébastien pendant leurs cours. Ils sont magiques.

Aujourd’hui, qu’êtes-vous devenu ? Conservez-vous des liens avec la langue française, la France ou des Français ?

J’habite toujours à Toulouse et grâce à Astrid, du service animation de l’Alliance française, j’ai eu l’opportunité de réaliser 6 films institutionnels pour l’Alliance française.
Après le cours, c’était une opportunité magnifique de travailler avec l’AF, Françoise et Astrid.

C’était une expérience très agréable car j’ai appris la langue avec les profs de l’école et avec les activités, j’ai vécu la culture française que j’aime bien.

Je me suis inscrit pendant deux ans en Master 2 de réalisation de cinéma à l’ESAV de Toulouse et je continue à réaliser des films en France. La seule chose qui me manque, c’est l’Amour que la cartomancienne m’a promis. On verra … Vive la francophonie !
Lien vers mon site Internet

Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire